crieben

Christophe RIEBEN
christophe.rieben@protestant.ch
Tél. portable : 0033 67 166 52 75

Venir dans votre Région, c’est comme un retour aux sources pour moi.
Oui, certain-e-s d’entre vous me connaissent déjà d’une façon ou d’une autre…
Mais en deux mots pour ceux qui ne me connaissent pas du tout…
En 1996, j’ai eu un grave accident de la route qui m’a rendu paraplégique. Cette expérience douloureuse à tous les niveaux m’a fait évoluer d’une manière brutale, mais super positive. J’ai réalisé à ce moment que la vie est vraiment fragile, mais surtout qu’elle est un cadeau merveilleux. Cela ne m’a pas empêché de me marier, il y a 8 belles années, à une femme que j’aime profondément et d’être père de trois enfants pleins de vie et de joie : Camille 2 ans, Théo 4 ans et Amandine 6 ans.
Je suis passionné d’histoire et particulièrement d’histoire médiévale. Je fais partie d’une troupe de reconstitution qui fait revivre la vie quotidienne d’une troupe de Bernois lors des guerres de Bourgogne.
J’ai grandi à Vessy, fait mon parcours scolaire dans la région (CO de Pinchat et collège De Staël) et mon KT à la paroisse de Troinex-Veyrier.
Dans les années 90, j’ai eu l’occasion de m’occuper des groupes de jeunes (ados et KT) de la paroisse de T-V et, après une coupure, je suis revenu prendre en charge les groupes d’ados et donner un coup de mains pour le KT. J’ai aussi assuré les cultes à la maison de Vessy durant plusieurs années, ce qui n’avait rien à voir avec la jeunesse, mais m’a permis de vivre des rencontres tout autant chaleureuses et profondes.
Après un stage paroissial à Chêne et un autre à l’aumônerie de l’hôpital, j’ai été engagé en 2008 au Service Jeunesse (qui est aujourd’hui le Service de Catéchèse, Formation et Animation) dans lequel j’ai approfondi ma vocation auprès des jeunes et fait mes premières armes dans mon ministère diaconal.
Ce qui me porte dans mon ministère, c’est de pouvoir échanger, partager et témoigner de ma foi. Peut-être est-ce dû à mon parcours de vie un peu chaotique et bousculé, mais j’aime mettre ma foi à l’épreuve du doute, du questionnement et des autres. Et quel meilleur terreau que celui des jeunes ? Quelle joie de les voir crocher, partager leur vécu et oser, simplement oser, participer à quelque chose de plus grand, qui les dépasse, qui nous dépasse, mais qui nous porte.
Être tous témoins du Christ vivant, aimant pour les uns et pour les autres, voilà ce que j’aimerais partager dans cette Région, vivre une Parole de vie, d’avenir, de devenir ensemble, et pas seulement avec les jeunes. C’est un appel auquel il me tarde de répondre.