Texte biblique: Actes 9, 1-20.

1 Pendant ce temps, Saul ne cessait de menacer de mort les disciples du Seigneur. Il alla trouver le grand-prêtre 2 et lui demanda des lettres d’introduction pour les synagogues de Damas, afin que, s’il y trouvait des personnes, hommes ou femmes, qui suivaient le chemin du Seigneur h , il puisse les arrêter et les amener à Jérusalem. 3 Il était en route pour Damas et approchait de cette ville, quand, tout à coup, une lumière qui venait du ciel brilla autour de lui. 4 Il tomba à terre et entendit une voix qui lui disait : « Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? » 5 Il demanda : « Qui es-tu Seigneur ? » Et la voix répondit : « Je suis Jésus que tu persécutes. 6 Mais relève-toi, entre dans la ville, et là on te dira ce que tu dois faire. » 7 Les compagnons de voyage de Saul s’étaient arrêtés sans pouvoir dire un mot ; ils entendaient la voix, mais ne voyaient personne. 8 Saul se releva de terre et ouvrit les yeux, mais il ne voyait plus rien. On le prit par la main pour le conduire à Damas. 9 Pendant trois jours, il fut incapable de voir et il resta sans rien manger ni boire.

10 Il y avait à Damas un disciple appelé Ananias. Le Seigneur lui apparut dans une vision et lui dit : « Ananias ! » Il répondit : « Me voici, Seigneur. » 11 Le Seigneur lui dit : « Tu vas te rendre tout de suite dans la rue Droite et, dans la maison de Judas, demande un homme de Tarse appelé Saul. Il prie en ce moment 12 et, dans une vision, il a vu un homme appelé Ananias qui entrait et posait les mains sur lui afin qu’il puisse voir de nouveau. » 13 Ananias répondit : « Seigneur, de nombreuses personnes m’ont parlé de cet homme et m’ont dit tout le mal qu’il a fait à tes fidèles à Jérusalem. 14 Et il est venu ici avec le pouvoir que lui ont accordé les chefs des prêtres d’arrêter tous ceux qui font appel à ton nom. » 15 Mais le Seigneur lui dit : « Va, car j’ai choisi cet homme et je l’utiliserai pour faire connaître mon nom aux autres nations et à leurs rois, ainsi qu’au peuple d’Israël. 16 Je lui montrerai moi-même tout ce qu’il devra souffrir pour moi. » 17 Alors Ananias partit. Il entra dans la maison, posa les mains sur Saul et lui dit : « Saul, mon frère, le Seigneur Jésus qui t’est apparu sur le chemin par lequel tu venais m’a envoyé pour que tu puisses voir de nouveau et que tu sois rempli du Saint-Esprit. » 18 Aussitôt, des sortes d’écailles tombèrent des yeux de Saul et il put voir de nouveau. Il se leva et fut baptisé ; 19 puis il mangea et les forces lui revinrent.

Saul resta quelques jours avec les disciples qui étaient à Damas. 20 Il se mit immédiatement à prêcher dans les synagogues, en proclamant que Jésus est le Fils de Dieu.

Comme Paul assidu à son combat contre les premiers chrétiens, restons nous aussi, assidus à notre tâche de témoins du Christ ressuscité!

Lorsque Christ s’est présenté à lui, sa vue lui fut arrachée. Lorsque nous avons l’impression que ce qui nous est présenté est trop éblouissant, gardons confiance en la main qui secourt et qui nous annonce une présence d’amour et de soutien face à ce qui nous semble trop lourd, trop imposant, trop difficile.

Buvons à cette eau vive; au sang du Christ, cette alliance nouvelle avec chacun d’entre nous.
Buvons à cette source qui offre la vie et la vue d’un avenir qui repose sur la confiance et l’espérance.

Christophe Rieben, diacre