“Prière de déranger !”

Finalement, nous nous retrouvons.

Ce n’était pas prévu lorsque, il y a cinq ans et demi, après de beaux adieux à la paroisse, j’ai endossé le rôle de modérateur de la Compagnie des pasteurs et des diacres de notre Eglise. Mais voilà que, dans le jeu des repourvues et des rocades, l’appel m’a été lancé avant l’été passé de revenir parmi vous, ce que j’ai accepté avec joie.

Pourquoi alors revenir pour une période indéterminée et reprendre le ministère en février, au milieu de l’année et de l’hiver ? Parce que j’ai pu faire transition avec un temps sabbatique qui m’a permis de déposer mes responsabilités précédentes, et de vivre un temps de respiration et d’écriture. Tout cela fut bénéfique et fructueux.

Pour vous comme pour moi, il s’est passé bien des choses depuis cinq ans, gaies ou tristes. Je reviens le même et changé, bousculé par la vie, aguerri dans l’expérience, renforcé dans l’espérance. Je conserve mon humour, mon exigence biblique et théologique, mon plaisir de partager et de transmettre, ma curiosité spirituelle, mon appétit de connaissance. Et mon souci de préserver la rencontre et l’accompagnement.

Pour notre Région Salève, j’ai la charge de la formation d’adultes. Pour la communauté paroissiale de Troinex-Veyrier, je reviens à mi-temps. Or ce n’est pas pour faire et vivre les choses à moitié ! Ensemble avec les membres du Conseil de notre communauté paroissiale, avec les bénévoles, avec mes collègues de la pastorale, nous cheminons pour marquer une présence positive et pertinente, pour vivre des moments adéquats, pour imaginer et construire la vie communautaire et régionale.

Je reviens chez vous du mardi au dimanche (le lundi est réservé à l’AOT…), mais j’aimerais partager cette clarté : je ne débarque pas sans prévenir ni ne m’invite à l’improviste. Le temps des visites pastorales inopinées est révolu ; celui de la rencontre demeure, quel qu’en soit le format. Mon agenda est ouvert, et j’y veille pour honorer toute demande de visite dans les huit jours, autant que possible.

Pour cela, je compte sur chacun.e de vous : non pas pour hésiter à m’appeler ou croire que je n’ai pas le temps ou qu’il ne faudrait pas me déranger, mais bien pour prendre contact avec moi (téléphone, message, sms, courriel). Je suis là pour vous et avec vous. Pas pour tout résoudre, plutôt pour tout éclairer. Et redire et partager, aussi intensément que possible, aussi délicatement que nécessaire, une Parole qui accompagne les moments de la vie.

A bientôt !

Blaise Menu, pasteur

+41 78 734 61 74

blaise.menu@protestant.ch